Ecrivez dans le livre d'or

 
 
 
 
 
 
 
Les champs maqués avec * sont obligatoires.
Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.
Pour des raisons de sécurité, nous sauvegardons votre adresse IP 54.90.159.192.
Il se pourrait que votre message ne soit visible dans le livre d'or qu'après que nous l'ayons examiné.
Nous nous réservons le droit d'éditer, de supprimer, ou de ne pas publier les messages.
200 messages.
Pierre Laville-Liard de La Rochelle a écrit le 9 mars 2015 à 20 h 58 min:
j'apporte mon soutien à la continuité de ce théâtre , la culture doit vivre
danièle de aytré a écrit le 9 mars 2015 à 20 h 12 min:
Tout mon soutien à cette solide troupe d'acteurs locaux, amateurs,joyeux,passionnés pour qu'on ne parle jamais d'eux au passé.
Bonnaud de Périgny a écrit le 9 mars 2015 à 20 h 06 min:
Quand je suis arrivée à La Rochelle, il y a cinquante ans ,j'ai découvert le T2T, et depuis je l'ai toujours suivi . Et avec quel bonheur ! Comment concevoir LR sans son T2T,il fait vraiment partie du bon vivre de notre cité...Ne nous en privez pas .
Yolande-Pierre BASILE de CHATELAILLON a écrit le 9 mars 2015 à 19 h 46 min:
Le T2T, troupe dite"amateur", au professionnalisme depuis longtemps reconnu,est un fleuron majeur de la vie culturelle rochelaise. Le laisser disparaitre,c'est pour l'agglo une perte d'image certaine. Autant dire se tirer une balle dans le pied.
Lise-Noëlle et Nicolas Orseau de Nieul sur mer a écrit le 9 mars 2015 à 18 h 50 min:
Monsieur le Maire, Mesdames et Messieurs les élues et élus décideuses et décideurs, sans doute n'êtes-vous jamais allés assister à un spectacle au T2T ! Sinon, il y a longtemps que vous auriez trouvé quelques pauvres milliers d'euros pour sauver ce lieu unique, qui, s'il ne paie pas de mine, a au moins une histoire , et même plusieurs histoires. Mais la plus belle, l'irremplaçable, est celle de cette troupe d'acteurs de talent qui nous ont fait rêver, compatir, sourire, éclater de rire plus d'une fois. Une troupe qui n'a cessé d'attirer les amoureux d'un théâtre de qualité et de proximité - c'est un mot à prendre dans tous ses sens - une troupe qui a mis le Théâtre, du classique au moderne - à la portée du public de La Rochelle et d'ailleurs, qui a éveillé des vocations et qui sait accueillir les bonnes volontés. Une troupe d'amis dont on peut faire les éloges pendant des pages, il suffit d'être allé les voir et et d'avoir partagé leur bonheur au cours du verre de l'amitié à l'issue de chaque spectacle. Bref, pour exister cette troupe a besoin de "son" théâtre, sa maison. Allons, Mesdames et Messiers les élu(e)s, comment pouvez-vous les en priver ? Faites un petit effort, Les Rochelais et les autres vous en remercieront.
Sicot Dominique de Paris a écrit le 9 mars 2015 à 18 h 15 min:
au T2T, j'y ai fait quelques belles rencontres théâtrales et pu apprécier au plus près le meilleur de l'esthétique produit par des amateurs passionnés : des textes et des mises en scène risquées, un art de la débrouille qu'aucun obstacle n'arrête, un sens de l'aventure collective...des valeurs à partager aujourd'hui plus qu'hier encore.
Lou Mousset de Nantes a écrit le 9 mars 2015 à 18 h 15 min:
Le T2T donne l'opportunité de la culture, il nous offre une expérience si nécessaire aujourd'hui ! En ouvrant ses portes à des jeunes, voir toute jeune que cela soit dans les gradins ou sur la scène, il fait ouvrir les yeux sur un monde responsabilisant, ludique et artistique. Toute les générations ont besoin cette richesse culturelle, mais quand on a 16 ans c'est un véritable privilège ! Pour les citoyens et ceux futurs qui cherchent à s'aiguiller dans un monde chaotique, le T2T est plus qu'une institution artistique il est aussi créateur de lien social !
Marc RIGOLOT de Niort a écrit le 9 mars 2015 à 16 h 29 min:
C'est un théâtre formidable, écrin où j'ai découvert des pépites d'humour et d'émotion. Animé par des équipes engagées, créatives, disponibles, et désintéressées. Comme beaucoup d'autres, j'attends chaque année leur programme, et depuis de trop nombreux mois, la réouverture de ce lieu authentique. Amoureux de la mer, navigateur par passion, j'aimerais aussi voir souffler à La Rochelle ce vent culturel original qui portait jusqu'à Niort, en particulier dans ce lieu unique et magique. Merci M. Le Maire, vous qui aimez aussi le vent de les aider dans cette noble et vertueuse entreprise. Marc Rigolot, Directeur de la Fondation MAIF
Blanchard Jacqueline de Le Mung a écrit le 9 mars 2015 à 14 h 05 min:
Le t2t est une nécessité: il allie travail professionnel et travail amateur et présente toujours des spectacles de qualité.Nous sommes dans un théâtre à l'échelle humaine où la rencontre est vraie et où n'importe qui se sent accueilli! C'est un lieu indispensable à la diffusion de la culture à tous les niveaux. Battons nous pour le conserver même si la culture aujourd'hui n'est plus une priorité!
corinne beigbeder de la rochelle a écrit le 9 mars 2015 à 12 h 14 min:
Nous avons beaucoup apprécié la qualité, l'enthousiasme communicatif et la convivialité de la troupe du T2T, merci de tout mettre en oeuvre pour que cette troupe continue à nous faire vibrer et à promouvoir une culture qui malheureusement tente à disparaître dans ce pays!!
Martine & Gérard VINCENT de LA ROCHELLE a écrit le 9 mars 2015 à 9 h 43 min:
Selon Jean-Louis BARRAULT, le théâtre est le premier sérum que l'homme ait inventé pour se protéger de la maladie de l'Angoisse. Le T2T , lieu de culture, d'humour et de convivialité ne peut pas, ne doit pas disparaître.
Ray . Béa de la Rochelle a écrit le 9 mars 2015 à 8 h 54 min:
Pourquoi vouloir supprimer le T2T il y a de la place dans la cité pour ce lieu de culture qui réunit, pour notre plaisir, des acteurs de talent.
Anne Azoulay de Pierrelaye a écrit le 8 mars 2015 à 17 h 48 min:
Amateur: personne qui s'adonne à une activité artistique pour son plaisir. T2T: une bande d'amateurs! Passée, présente et à venir qui s'adonne au théâtre pour NOTRE plaisir! Le T2T c'est d'abord pour moi des souvenirs d'enfance, des yeux émerveillés à lorgner discrètement dans les coulisses pendant le cérémonial du maquillage, la découverte du théâtre, des odeurs, mon père en femme (et oui...!), des visages, des pots de l'amitié, le sentiment incroyable a la fin d'une pièce d'avoir voyagé, une parenthèse enchantée qui se poursuit autour d'un verre avec des inconnus qui ne le sont pas tout a fait, puisque comédiens ou spectateurs ils font partis de cette famille: le T2T!
Demurger Pascal de Niort a écrit le 8 mars 2015 à 17 h 29 min:
Je tenais à apporter mon soutien au Tréteau des 2 tours : j'y ai, avec mon épouse et mes enfants, passé des moments inoubliables et je ne voudrais pas que d'autres familles ou d'autres amateurs de théâtre en soient privés. C'est un bel endroit qui mérite de réouvrir et dont les Rochelais et de nombreux habitants de toute la région attendent la réouverture. Puisse ce mot y contribuer. Pascal DEMURGER DIrecteur de la Maif et Président du GEMA
TELLIER Marie-Jose de Angoulins a écrit le 8 mars 2015 à 12 h 12 min:
Les moments de convivialité se font rares, Pourquoi en supprimer encore un. Il faut garder le thèatre des Jacobins,
GILLE Bérangère de Angoulins a écrit le 8 mars 2015 à 12 h 07 min:
Comment pouvoir penser à la fermeture du théâtre des Jacobins. La culture fait partie du lien social,et ce lieu particulièrement par l'engagement de l'équipe.NON à la fermeture
Christine et Patrick de La Rochelle a écrit le 8 mars 2015 à 10 h 00 min:
C"est un rendez-vous incontournable de la culture non seulement rochelaise mais régionale, célèbre au delà des frontières de la ville et qui participe de son rayonnement. C'est un lieu, un esprit, une convivialité, une rencontre, une créativité, une richesse, un partage.....bref c'est indispensable à La Rochelle. Il faUt sauver le soldat de la culture T2T!!
Bruce Krebs de La Rochelle a écrit le 8 mars 2015 à 9 h 55 min:
Pourquoi soutenir un théâtre ? Pourquoi soutenir ce théâtre des Jacobins ? Pourquoi soutenir le théâtre amateur ? Que signifie « allez voir une pièce montée par une troupe de théâtre amateur » ? Que signifie « retourner au théâtre des Jacobins » ? Que signifie « laisser tomber le théâtre amateur » ? Le théâtre amateur signifie-t-il quelque chose dans une cité ? Que représente ce petit théâtre de 80 places au centre de la ville ? Pourquoi retourner au théâtre des Jacobins alors que la Coursive programme une riche saison théâtrale ? Devons-nous choisir entre vitrine et outils ? Au fond, qu'est-ce qu'un petit théâtre perdu entre trois places de parking ? Que vaut-il mieux : vendre le foncier, vendre le mètre carré ou conserver un outil ? Évaluons le gâchis : un capital potentiel contre un potentiel capital ? Certes le théâtre à vocation à être éphémère, par essence, mais ce théâtre porte une mémoire qui nous ressemble, qui nous assemble, nous, gens du quartier, nous rochelais. Alors « Poubelle ! Vingt chaînes de télévision, jours et nuits et les quinze écrans du cinéma devraient suffirent, non ? » - Non.... Monter une pièce de théâtre n'est pas « faire un coup d'audience ! », monter une pièce de théâtre c'est avant tout du travail, de la réflexion, des répétitions, des représentations... Quand on est amateur, monter une pièce de théâtre c'est investir ses nuits, ses week-ends. Comme tous les théâtres de poche, la proximité avec les comédiens est essentielle. Les spectateurs aussi sont des amateurs. Le théâtre des Jacobins est porteur de cet échange depuis... Étais-je né ? Le T2T, le Tréteau des Deux Tours, programme des pièces au coup de cœur sans viser un cœur de cible, juste le cœur pour cible. Il ne se prétend pas tête chercheuse, créateur, inventeur. Il aime, il monte, il joue. Il diffuse aussi. Et les spectateurs viennent nombreux. Oui, nombreux ! c'est incroyable, et si l'on s'y prend trop tard, c'est complet ! Si cette troupe affiche complet, il y a bien une raison ! Le théâtre des Jacobins est leur écrin. Le bâtiment qui abrite, entre autres ce théâtre, devient l'objet de convoitises. « Une poutre menace... » dit-on. Est-ce qu'une poutre, fût-elle même faîtière, peut remettre en cause une vie partagée ? Je n'imagine pas qu'un architecte, digne de ce nom, ne puisse pas aménager, restaurer ou réhabiliter, en logements ou en bureaux, ce bâtiment et exiger, pour ce faire, la destruction de ce théâtre. Inversement, je n'imagine pas qu'un promoteur, privé comme public, craigne la présence et l'activité d'un théâtre à proximité de ses mètres carrés réhabilités. Je rêve de voir une pancarte où serait inscrit : « Pendant les travaux de nos voisins, les spectacles continuent ! »
DECOUARD Jean-Luc et Françoise de ANGOULINS a écrit le 8 mars 2015 à 8 h 35 min:
Nous sommes arrivés sur LA ROCHELLE depuis 9 années et avons connu le T2T par des amis - nous avons été surpris par l'accueil et la qualité des spectacles proposés et il serait fort dommage que tout cela disparaisse - c'était pour nous l'occasion de voir de bonnes pièces de Théâtre et de passer un bon moment dans une ambiance agréable
Christine BOUQUET de Aigrefeuille d'aunis a écrit le 7 mars 2015 à 20 h 13 min:
C'est un théatre plein de charme, un lieu de culture avec beaucoup de convivialité, une institution,une équipe formidable, un lieu chargé d'histoire. Il faut que le coeur de notre théatre continue de battre