« Le marionnettiste de Lodz » de Gilles SEGAL

mise en scène de Philippe Perco-Tétu

Une création présentée en 2010

Scénographie : Jeff MELON

Berlin, hiver 1950.
 
Un marionnettiste juif évadé d’un camp s’est réfugié dans une chambre en sous-sol. Il refuse d’ouvrir sa porte, de sortir.
Ceux qui se succèdent à sa porte parviendront-ils à le convaincre que la guerre est finie ?
Lui, pendant ce temps, met en scène, grâce aux marionnettes qu’il fabrique, le spectacle de sa vie.
 
Drapant pudiquement le drame d’un humour omniprésent, Gilles Segal nous invite à une réflexion sur la survie de l’individu face à l’inacceptable grâce à une comédie grinçante teintée d’amour et de poésie.

Comment un survivant de l’Holocauste peut-il conserver sa foi et son humanité face à une telle horreur ? Comment l’artiste fait face à tout cela ? Mais comment peut-il avoir confiance en ses semblables ?

Malgré le drame, malgré toutes ces questions, persiste l’obligation de continuer à vivre, de continuer à chanter, d’être heureux, à rire… et nous le faisons avec Finkelbaum.

 

Un mélange subtil d’humour, c’est parfois très drôle… d’amour, de poésie et de tragédie

 

Ne nous arrive-t-il pas parfois de vivre dans le déni et l’envie de fuir dans un autre monde, fut-il fruit de l’imagination, pour pouvoir vivre ?

Adobe Photoshop PDF

Le Collège de Saujon,  le PHARE, le Tréteau des 2 Tours, la Médiathèque, L’Office du Tourisme, la Librairie… soutenus par le Conseil-Général, ont mené cette année là un projet autour de l’auteur Gilles SEGAL avec l’accueil de la création du T2T « Le Marionnettiste de Lodz » le vendredi 28 janvier 2011 à la Salicorne.

Comédie Dramatique tout public dont l’action s’appuie sur un contexte historique, mais dont le sujet traite de la difficulté à poursuivre sa vie après un drame inacceptable… Texte s’adressant plutôt aux élèves de 3ème ou 4ème en ce qui concerne l’action pédagogique tant en cours de Français qu’en cours d’histoire.

Laisser un commentaire