Ecrivez dans le livre d'or

 
 
 
 
 
 
 
Les champs maqués avec * sont obligatoires.
Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.
Pour des raisons de sécurité, nous sauvegardons votre adresse IP 23.20.120.3.
Il se pourrait que votre message ne soit visible dans le livre d'or qu'après que nous l'ayons examiné.
Nous nous réservons le droit d'éditer, de supprimer, ou de ne pas publier les messages.
200 messages.
Corinne Charvet de Esnandes a écrit le 17 février 2015 à 19 h 34 min:
Le T2T est le lieu où je me suis dirigée dès mon arrivée à La Rochelle, et ce siècle venait de naître! Mais pas le Tréteau, qui était là depuis longtemps, solide dans ses pierres comme dans l'équipe qui l'animait. Vivant, combien vivant et plein de projets! Évidemment, il faut le sauver, évidemment !
De Laporte de Châtelaillon a écrit le 17 février 2015 à 19 h 06 min:
Nous savons qu'une autre économie est possible, dans laquelle le fruit de notre travail ne s'évaporerait pas dans les méandre d'une fiscalité complaisante ou d'une cupidité mortifère. Battons nous pour financer ce qui nous est cher, la Culture, L’Éducation, la Santé...
Brochard Jacques de Breuil Magné a écrit le 17 février 2015 à 18 h 48 min:
Chers amis du T2T Les Baladins tiennent à vous témoigner toute leur solidarité. 60 ans de théâtre pendant lesquels vous avez toujours offert des spectacles de qualité mais aussi des spectacles à la portée de tous ne peuvent pas disparaître parce qu'un maire chef d'entreprise à d'autres projets pour le site. Évidemment la situation du théâtre des jacobins, si près du centre historique, a dû exciter la convoitise des promoteurs. Que pèse alors la culture populaire, dans le bon sens du terme face aux intérêts financiers ? Quand je pense à vos dernières sorties ( le bourgeois gentilhomme, le malade imaginaire, Joulix, Moins deux, Le marionnettiste de Lodz par exemple) je n'imagine pas qu'on ne vous donne pas les moyens pour continuer à nous régaler. Alors soutien à ce lieu qui fait partie de l'histoire de la ville, résistance à ceux qui n'ont rien compris à ce que vous représentez en terme de culture. Les Baladins sont avec vous et sont prêts à répondre à d'autres appels au secours Théâtralement Jacques Brochard
Jean-Mi de St Rogatien a écrit le 17 février 2015 à 18 h 19 min:
Malade, mais pas imaginaire, la culture. La culture au balcon, le théâtre au gens bons. Le tréteau a plus d'une tour dans son sac. The show must go on !
Tisserand de Châtelaillon-Plage a écrit le 17 février 2015 à 18 h 11 min:
Quand on a demandé à Winston Churchill de couper dans le budget des arts pour l effort de guerre, il a répondu "Mais alors, pourquoi nous battons nous ??"
TREUIL Brigitte de la rochelle a écrit le 17 février 2015 à 17 h 43 min:
C'est dans ce lieu que l'on m'a ouvert pour la première fois la possibilité de m'exprimer à travers des textes, des gestes. C'est là que la découverte du théâtre fut pour moi une expression extraordinaire. Guidées par Claude Tirilly et jean Pierre Angibaud, j'ai pu découvrir une autre culture. N'oublions pas que non seulement le lieu THÉÂTRE DES JACOBINS mais aussi la troupe LE TRÉTEAUX DES DEUX TOURS sont liés à jamais. Entre eux c'est fusionnel.... Ce lieux permet aussi à des personnes qui n'ont pas les moyens de découvrir la culture. Ne laissons pas notre patrimoine architectural et culturel disparaître!!!
MARTIN Jean-Luc de LANDRAIS a écrit le 16 février 2015 à 9 h 33 min:
L'actualité théâtrale de La Rochelle est bien morne depuis un an sans les spectacles du T2T qui allient, recherche artistique, mise en scène de qualité et succès populaire. Vu l'antériorité brillante de cette compagnie depuis plus de 40 ans pour faire découvrir au plus grand nombre des auteurs contemporains , il me semble qu'une décision concernant les travaux du Théâtre des Jacobins devrait être prise dans les meilleurs délais...
Moreau de la Rochelle a écrit le 14 février 2015 à 23 h 07 min:
Le t2t mérite que l'on se préoccupe de son sort,cette troupe qui depuis des années fait connaitre les grands classiques à la ville comme à lacampagne,nous n'avons pas le droit de les oublier,la ville se doit de les aider.
milbeo de saintes a écrit le 14 février 2015 à 17 h 59 min:
cette salle est une institution à La Rochelle. je suis rochelaise , attachée à ce qui fait notre ville , le tréteau des 2 tours ne peut pas fermer.
Blaurec Maryvonne de La Rochelle a écrit le 14 février 2015 à 14 h 46 min:
Oui bien sûr en hommage à Michel Crépeau qui a inauguré ce lieu. Merci donc à Jeff, Jean-Pierre, Franck, Patrick et à toute la troupe du T2T talentueuse qui se produisait et qui nous réjouissait par leurs spectacles de qualité.
ROCHEAU OLIVIER de LA ROCHELLE a écrit le 14 février 2015 à 14 h 12 min:
...Ici comme ailleurs, ne surtout pas confondre la Culture et les loisirs...Avec vous évidement...O.
percot-tetu vincent de la rochelle a écrit le 14 février 2015 à 12 h 40 min:
Le T2T est une grande famille qui c'est construit et continu de grandir au fil des années et rencontre culturel plus personnellement c'est toute mon enfance passé dans les gradins sur la scène ou dans les coulisses a suivre écouté acteur , metteur en scène et technicien tout le monde en bref c'est une partie de mon histoire qui pourrai s'en aller, j'ai une très grosse pensez pour vous tous bon courage et faite que ce lieu mythique a mes yeux continu d'exister.
savarit angèle de rochefort a écrit le 14 février 2015 à 11 h 45 min:
Sans théâtre, pas de vie. Vice versa. Quel intérêt? Ne laissons pas la bêtise capitaliste l'emporter sur l'histoire théâtrale!
Seugnet Catherine de La Rochelle a écrit le 14 février 2015 à 11 h 41 min:
La culture menacée, c'est une partie de notre patrimoine et de notre identité qui s'évapore. Un lieu d'expression tel que le T2T doit être préservé et protégé. Il faut remercier l'équipe qui se dévoue corps et âme pour faire vivre ce magnifique lieu d'expression.
Porter de Paris a écrit le 13 février 2015 à 19 h 42 min:
J 'ai passé quelques années a La Rochelle (1977/1980) , dans une autre troupe de théâtre, professionnelle . J ' ai eu la chance d y rencontrer 2 amies merveilleuses ayant fait leurs premières armes à vos côtés. Je vous ai certainement également croisés pour la plupart des plus anciens parmi vous . Vous faisiez alors et avez sûrement fait un énorme bien a la culture locale , pas de raisons que cela s arrête! Merci encore d etre ce que vous êtes....
Caroline Maillard de Nogent sur Vernisson a écrit le 13 février 2015 à 18 h 26 min:
Même si je ne vis plus à La Rochelle depuis quelques mois, j'y ai habité longtemps et travaillé dans le milieu culturel. Ce serait vraiment dommage que ce lieu disparaisse !
auger françois de versailles a écrit le 12 février 2015 à 21 h 37 min:
En hommage à Michel Crépeau qui a inauguré ce lieu en compagnie de Claude , Jean-pierre, Jeff, Franck,Patrick..... et moi même, il faut sauver cette salle et sa troupe, figures emblèmatiques du théatre à La Rochelle
Alain Coulonges de La Rochelle a écrit le 10 février 2015 à 12 h 17 min:
Le T2T est pour moi le symbole très fort d'une troupe d'amis, je ne veux pas parler d'amateurs, car le travail réalisé est digne des plus grands professionnels. L'eclectisme caractérise le T2T qui est capable de briller dans des domaines totalement différents allant de la farce moliéresque au drame absolu ainsi qu'aux grands chefs d'oeuvre revisités avec talents et grande originalité, tel le Malade imaginaire.
Françoise Babikian a écrit le 10 février 2015 à 12 h 14 min:
Je suis venue, j'ai vu, je suis revenue, jamais déçue. J'espère bien passer encore quelques belles soirées au théâtre des Jacobins. Bravo à toute l'équipe dont l'énergie et la valeur ne sont plus à démontrer.
Matthieu Martin a écrit le 10 février 2015 à 12 h 12 min:
T2T ? Toute mon enfance, j'ai entendu que cela voulait dire Tréteau des deux tours... Toute mon enfance, en passant devant, je cherchais les deux tours... Je les ai trouvées depuis. J'ai vieilli depuis et je sais maintenant ce que veut dire véritablement T2T : Tanière de Talents.